12 lieux et monuments à découvrir sur l’île Porquerolles

Hormis le Trou du Pirate, une galerie de calanques ayant servi à cacher les nourritures pillées par les corsaires au XVème siècle durant les incursions sur l’île Porquerolles, cette destination offre également de nombreuses découvertes. La plus grande et la plus touristique des îles d’Or ou îles d’Hyères d’Or (constituées par les îles Porquerolles, Port-Cros et le Levant) abrite, en effet, des lieux et monuments qui méritent un coup d’œil. Nous avons dressé la liste de 12 lieux à découvrir sur l’île, comme quoi il n’y a pas que la plage et les paysages paradisiaques à Porquerolles!

L’église Sainte Anne

L’église Sainte-Anne se trouve sur la place d’Armes de l’île Porquerolles. Elle a été édifiée à la demande du Père Ollivier en 1849 et sa construction a duré 5ans. À l’origine, elle était une chapelle militaire. En 1869, le soldat et artiste Joseph Wargnier, alors en convalescence au refuge sanitaire de l’île, réalise 14 stations du Chemin de Croix taillés dans du noyer massif avec un couteau. Ces stations sont de petit trésors installés et visibles à l’intérieur de l’église jusqu’à nos jours, elles ont été classées Monuments Historiques depuis 2019. La chapelle est devenue l’église de paroissiale Sainte-Anne en 1929. Elle est accessible au grand public toute l’année, de 8 h à 17 h. En juillet-août, elle reste ouverte jusqu’à 19 h.

Le Fort Sainte Agathe

Il est la plus vieille fortification de Porquerolles puisqu’il date déjà de l’époque romaine. Il se trouve sur les hauteurs du village, surplombant tout le village et ses alentours. Ce fort a servi à surveiller le village et la rade d’Hyères durant les invasions que l’île a subies. Il a été consolidé en 1531 sous l’ordre du roi François 1er et a accueilli une garnison afin de protéger les habitants et le littoral provençal. Aujourd’hui, le Fort Sainte-Agathe est sous la gestion du Parc national de Port-Cros. Il est ouvert au public et propose une exposition permanente sur le patrimoine de Porquerolles et d’autres expositions temporaires selon les saisons. Les visiteurs peuvent notamment visiter la tour et sa grande salle haute de 6 m avec une voûte coupole dotée d’un oculus.

Le Moulin du Bonheur

À 200 m seulement du Fort Sainte-Agathe se trouve le Moulin du Bonheur, mesurant 6 m de haut et 6 m de diamètre. Il s’agit d’un moulin à vent construit en XVIIIe siècle et qui est tombé en ruine jusqu’à ne rester que la tour. En 1997 débutera sa reconstruction par l’architecte J-C Dutelle, le charpentier C.Dutelle et le maçon C. Valtar sous l’initiative du porquerollais d’adoption, M. RIBIS et du Port National de Port-Cros. Le moulin a été entièrement restauré à l’identique en 2007. En 2019, un boulanger s’y installe afin de faire revivre le moulin et y produire du pain. Le Moulin du Bonheur est ouvert pour des visites guidées de juin à septembre.

La Villa Carmignac

La Fondation Carmignac initiée par d’Édouard Carmignac est présente sur l’île Porquerolles depuis l’an 2000. Située au cœur d’un cadre exceptionnel dans (ou plutôt sous) l’ancien domaine viticole de la Courtade, à quelques pas de la plage, elle réserve de belles découvertes et une expérience immersive au rythme des chants de cigales à ses visiteurs. Vous pouvez découvrir à la villa d’incroyables expositions d’Art contemporain, un jardin de sculptures et divers évènements culturels. La collection Armignac (composée de plus de 300 œuvres d’art) renferme des tableaux de célèbres artistes comme Jean-Michel Basquiat, Andy Warhol,  Botticelli, Roy Lichtenstein, etc. Le jardin pensé comme un non-jardin abrite aussi des œuvres inspirées du lieu, il a été conçu par le paysagiste Louis Bench. La villa se découvre en groupe, du mercredi au samedi de 10 h à 18 00, de juillet à octobre.

Le Domaine La Courtade

Difficile de passer à côté du domaine La Courtade quand on est de passage sur l’île Porquerolles, surtout lorsqu’on visite également la villa Armignac. Seulement, il faut réserver la visite avec bien sûr, une dégustation au programme. Le domaine La Courtade est l’un des trois vignobles réputés qui se trouvent sur l’île. De 1997 à aujourd’hui, on y cultive 36 ha de vignes biologiques.  Grâce aux schistes métamorphiques friables du sol, mais aussi au soleil et au climat méditerranéen, ses vignobles produisent du vin blanc, rouge et rosé de caractère jouissant de l’appellation Côtes de Provence. Il produit quelques 120 000 bouteilles par an. Ce domaine viticole reste une découverte à ne pas manquer pour les passionnés de vin.

Le Fort de la Repentance

Cet ouvrage militaire a été bâti au XIXe siècle (à partir de 1882) dans le but de protéger les îles Porquerolles et Port-Cros des débarquements ennemis. À l’origine, l’idée du Comité de défense des côtes était de bâtir un fort avec 9 canons de 190 mm. Au final, on y a construit deux batteries  distinctes redoutablement armées qui furent renforcés à plusieurs reprises. Il a été classé Monuments Historiques en 1989. En 1995, le fort de la Repentance a été transformé en monastère orthodoxe baptisé Monastère Sainte-Marie du Désert. On peut rejoindre cet édifice par la piste de Notre Dame depuis le port de Porquerolles. Bien qu’il soit habituellement fermé au public, il est possible d’admirer cet ouvrage une fois par mois.

Le Fort de l’Alycastre

Cet ouvrage militaire avait également pour vocation de protéger la côte provençale de tout débarquement dans le temps. Il a été érigé entre 1633 et 1637, sous Richelieu, puis il a subi quelques modifications en 1811 et 1847, sous Napoléon. Sa tour carrée avait une base en forme de pyramide. On l’a ceinte d’un rempart sous forme d’étoiles à huit branches. La terrasse au premier étage a été dotée d’embrasures à canons. On pénètre à l’intérieur via un portail d’entrée à pont-levis. Cette structure d’origine a été modifiée pour devenir le fort qu’on connaît aujourd’hui : batteries principales à l’extérieur, tour à canon transformé en réduit, création de voûtes en brique au premier étage, terrasse montée au niveau supérieur, enceinte « en étoile » en partie arasée et épaissie, création de corps de garde. Le fort d’Alycastre est devenu un prison d’état en 1848. On l’a classé Monuments Historiques depuis 2011. Il est fermé au public.

Le Jardin Emmanuel Lopez

Pour ceux qui se passionnent pour la nature et la botanique, le jardin Emmanuel Lopez, adjacent à la Maison de Parc est un passage obligé. Le jardin regroupe sur environ 1 ha des espèces végétales qui préfèrent le climat méditerranéen : oliviers, lauriers, palmiers, cactées mais aussi des plantes originaires de l’Asie, d’Amérique du Sud et de Floride, d’Afrique du Sud et d’Australie. Il faut emprunter la route menant vers le Phare, à la sortie du village pour rejoindre le Jardin Emmanuel Lopez. Il se trouve près du Maison du Parc qui est le pôle d’accueil et d’informations du Parc National de Port-Cros sur Porquerolles.  L’accès est gratuit et disponible du lundi au vendredi. D’avril à octobre, les visites sont possibles du lundi au dimanche.                             

Le Domaine Perzinsky

Le Domaine Perzinsky est un autre vignoble renommé de l’île Porquerolles. Il appartient à la famille Perzinsky, dont Cyrille et Alexis sont les créateurs. Pour rappel, Alexis découvre l’île Porquerolles et rencontre par hasard le conservateur du parc national de Port-Cros. Il a pu acquérir les terres sur l’île et crée avec Cyrille le vignoble dans le but lutter contre les incendies (les vignes étant les meilleurs pare-feux), tout en contribuant à la préservation des paysages. Leur vignoble est aussi le domaine viticole le plus récent de Porquerolles puisqu’il a fait sa première production en 1993. Aujourd’hui, les Perzinsky cultivent sur 10 hectares différents cépages et produisent 60 000 bouteilles de rosé, rouge et blanc AOC par an. De mai à juin, il accueille les visiteurs tous les jours de 10h à12h et de 15hà 18h sauf les dimanches. De juin à septembre, les horaires d’ouverture sont de 10h à 12h 30 et de 15h à 19h du lundi à samedi. Il est à 11 minutes à pied du port en prenant la Rue de la Ferme.

Le Phare de Porquerolles

Le Phare de Porquerolles, baptisé le phare du Cap d’Arme et situé à la pointe extrême sud de l’île, à 2,5 km du port. Il est l’un des plus puissants de la méditerranée. Il a une hauteur de 84 m au-dessus du niveau la mer et un feu blanc d’une portée de 54 km. Il possède une architecture carrée sur ces deux niveaux, mais le second est de taille plus petite et sert de support à la corniche et à la lanterne du phare. De par ses dimensions, il domine les collines du Langoustier et permet d’apercevoir la rade d’Hyères et le massif des Maures. Ce phare a failli être détruit en 1944. Joseph Pellegrino, son gardien à cette époque, est celui qui a empêché sa destruction. Le fort et son enceinte sont fermés au public.

Le Domaine de l’Ile

En prenant à l’ouest depuis le port de Porquerolles, à moins de 2 km vers le chemin du Langoustier, on arrive au Domaine de l’île, l’un des célèbres domaines viticoles de Porquerolles. Étendu sur 34 hectares, leurs cépages s’épanouissent au soleil et à l’abri des vents, dans les plaines de Brégançonnet et de Notre-Dame. Il en résulte de superbes vins blancs et rosés Côtes de Provence à la saveur du terroir. Le Domaine de l’île a été racheté par Chanel en 2019. Si on peut visiter le domaine et déguster et acheter les vins dans la cave, la réservation est obligatoire.

Le Fort du Grand Langoustier

Situé à 4 km du port, sur la pointe extrême ouest de l’île, le fort du Grand Langoustier a été construit entre 1633 et 1637 au sommet d’un promontoire. Il est formé par une tour pyramidale dont la base est carrée, mais avec une enceinte tenaillée et un fossé pour l’entourer. Sa forme rappelle celle d’une pyramide inca. Le fort a servi de camp de commande pour l’entrée de la passe entre Giens et Porquerolles. En raison de sa forte dégradation, le fort a été réhabilité  par un particulier passionné. Aujourd’hui, il est fermé au public sauf pendant les Journées du Patrimoine où on peut visiter l’intérieur.

Se rendre sur l'île

Les Bateliers de la Côte d’Azur assurent le transport de passagers vers l’île Porquerolles par des bateaux navettes en proposant plusieurs allers-retours et points de départ tous les jours, et ce, depuis plusieurs générations. Nos bateliers

Choisissez votre gare de départ:

LA LONDE LES MAURES

Retour haut de page