online site builder


L'HISTOIRE DE LA
RADE DE TOULON

La ville de Toulon a grandi au rythme de son port, de l’extension des fortifications et de son arsenal. Son histoire est liée à sa géographie, à son rôle militaire et naval.

Découvrir la rade de toulon ces prochains jours ?

CONSULTER LES HORAIRES

L'histoire de la Rade ...

Mobirise

Là, encore, la ville qui s’appelait alors Telo Martius, a pris racine pendant l’antiquité avec les Romains qui venaient pêcher le Murex, utilisé pour l’extraction du pourpre.
Mais l’histoire de la rade débute réellement avec les rois de France après l’annexion du royaume de Provence à celui de France. La ville fut choisie pour sa position géographique, abritée des éléments et permettant de disposer une défense militaire efficace sur 360°.

Le roi Louis XII fit construire à l’est de la rade la première défense fortifiée que Richelieu compléta avec l’édification du fort Balaguier au sud-ouest permettant de croiser le feu avec la tour et assurer la protection de la petite rade. Sous le règne de Louis XIV, la rade de Toulon est devenue un grand port militaire grâce aux travaux entrepris par Vauban qui en ont changé sa physionomie. Il fit établir un véritable outil industriel qui allait du chantier naval militaire aux fonderies de canons. Actuellement, une grande partie de ce patrimoine est toujours utilisé par la Marine.

Mobirise


Au fil des siècles, la rade et ses environs furent le théâtre militaire d’affrontement entre la France et ses ennemis de l’époque, d’abord les Espagnols puis les Anglais. En 1748, les galères quittèrent Marseille pour Toulon où l’on crée le bagne qui prit fin en 1873 et dont Vidocq et Jean Valjean seront les figures de légende.

La rade de Toulon fut le point de départ de nombreux exploits : Napoléon pour la campagne d’Italie en 1796 ou l’expédition en Égypte en 1798, la conquête de l’Algérie en 1830, l’explorateur Dumont d’Urville parti découvrir la Vénus de Milo ou la Terre Adélie en Antarctique.
La Seconde Guerre mondiale va profondément transformer Toulon avec le sabordage de la flotte le 27 novembre 1942 pour échapper aux allemands et les bombardements de novembre 1943 et août 1944. La ville est ensuite libérée par les troupes du Général de Lattre de Tassigny. Près de la moitié de la ville a été détruite. Une longue période de reconstructions commence après-guerre pour donner le Toulon que l’on connait. Premier port militaire français, les eaux sûres de sa rade accueillent désormais les bâtiments de la Force d’Action Navale. 

Mobirise

Une digue de 1,5 km ...

Longue de 1500 mètres, la grande digue sépare la petite et la grande rade. Immergée par 11 mètres de fond en moyenne, elle est composée de blocs maçonnés, les roches provenant de la falaise Sainte-Marguerite. Cette digue a été réalisée au XIXe siècle par les bagnards de Toulon sous les ordres des ingénieurs de la Marine. La petite rade située côté ouest héberge l’arsenal militaire, le port de commerce de Toulon, les écoles de plongée de la marine nationale, diverses fortifications, la base scientifique de l’IFREMER et la station balnéaire de Tamaris. La grande rade abrite les plages du Mourillon et les anses Magaud et Méjean.

Un grand port de tourisme ...

Mobirise


En parallèle du port militaire, le port de commerce de Toulon est le premier port français desservant la Corse, avec plus de 65 % du trafic, grâce à la présence de la compagnie maritime Corsica Ferries, qui a supplanté la SNCM. La rade accueille aussi des navires de croisière et assure des liaisons régulières pour Rome et Istanbul.

Les divers ports de la rade abritent de petites flottes de navire de pêche de faible tonnage, laissant peu à peu la place aux navires de plaisance, voiliers et yachts de luxe en escale. Lieu touristique privilégié, de nombreuses navettes et bateaux de tourisme partent de la rade pour faire visiter la région, de la rade de Toulon au Parc National de Port-Cros et Porquerolles. 

Mobirise

Plus belle rade d'Europe


Entourée de hautes collines de calcaire, la rade de Toulon où se trouvent la base navale militaire et le port de commerce s’étend de la presqu’île de Giens à l’est à celle de Saint-Mandrier à l’ouest.

Entre mer et montagne, la rade de Toulon peut s’admirer depuis le Mont Faron, permettant de découvrir la ville et son port ou depuis la mer grâce aux bateliers et navires de croisières. 

Vous souhaitez découvrir la Rade en groupe ?

RÉSERVEZ AUJOURD'HUI !